LES MEILLEURES SOLUTIONS ANTI-LIMACES… ET LES PIRES !

Nous lançons un appel à vos retours d’expériences à propos d’un sujet qui nous tracasse tous : celui des limaces dans nos potagers… Oui, le but premier de notre association est bel et bien de partager les expériences de chacun pour nous enrichir tous, alors allons-y : on entend tout et son contraire pour limiter le grignotage de nos légumes par les limaces, il est grand temps de faire le point de nos expériences éprouvées sur ce qui marche vraiment et ce qui ne marche jamais…

Ce printemps 2018 a été particulièrement humide et vous avez sûrement été nombreux à vous faire grignoter une partie de votre production par nos chers amis gastéropodes… parfois plus que ce qui est acceptable ! L’occasion de faire un petit retour sur ce que vous avez tenté pour limiter les dégâts.

Quelle limace a mangé quoi et comment avez-vous essayé de les en empêcher, ce qui a marché et ce qui n’a pas marché, tout ça nous intéresse et intéresse tout le monde : faites nous en part !

Quelle limace ? Il existe trois espèces très fréquemment rencontrées :

  • la grosse limace (sa couleur va du rouge au brun noir et elle peut mesurer jusqu’à 15 cm)
  • la limace horticole ou limace des jardins (Elle mesure entre 2 et 3 cm. Elle est assez allongée et de couleur bleu noir avec 2 bandes latérales gris foncé à peine visible)

    • la petite limace grise (elle mesure entre 3, 5 et 5 cm. Son corps est blanc jaunâtre, gris ardoise ou marron et souvent ornementé de tâches brunâtres dessinant une sorte de réseau)

Mais peut-être avez-vous rencontré d’autres limaces ?

Quels dégâts ? Semis, légumes feuille (choux, radis, salades, blettes, etc.), légumes racines (carottes, radis, navets, etc.), fraises, ou autres plantes, qu’ont préféré vos limaces cette année ?

Et enfin… VOS METHODES DE LUTTE ! Piégage, ramassage, barrière physique, effet répulsif, prédateurs naturels ou lâcher de prédateurs domestiques, mulch ou arrosages particuliers, bref vous avez compris : tous les moyens sont bons et nous intéressent – ce qui ont marché mais aussi ceux qui n’ont pas marché !

14 pensées sur “LES MEILLEURES SOLUTIONS ANTI-LIMACES… ET LES PIRES !

  • 27 juin 2018 à 22 h 03 min
    Permalink

    Jai trouver une herbe qu’elle déteste sûrement un poison et je paye tt avec

    Répondre
    • 30 juin 2018 à 16 h 44 min
      Permalink

      super, merci pour ce retour : sais tu de quelle herbe il s’agit ?

      Répondre
      • 2 juillet 2018 à 21 h 52 min
        Permalink

        Non mais je peut envoyer une photo

        Répondre
  • 20 juillet 2018 à 15 h 55 min
    Permalink

    Pour ma part, j’ai souvent des problèmes de limaces sur les semis entre fin mars et début juin, quand il fait chaud et humide. Je sais que les granulés bio à base de fer vendus dans le commerce fonctionnent bien, mais ils tuent les limaces, et en plus, coutent cher.
    Alors j’ai essayé un peu tout pour les repousser, toutes ces méthodes sont mieux que rien, mais quand même pas satisfaisantes:

    La cendre: mais c’est chiant car il faut en remettre après chaque arrosage, ce qui rends le sol trop basique. Car c’est le coté poussiéreux de la cendre qui gêne les limaces.

    Les coquilles d’oeufs pillés: ça marche à moitiée, elles finissent quand même par venir le jour ou il n’y a pas assez de coquilles à un endroit car elles ont bougés suite à un arrosage, ou se sont enterrés, et puis il faut en avoir suffisamment.

    Les tuiles, pots de fleurs dans le jardin et planches dans les allées: trop contraignant car il faut y aller 2 fois /jour, tôt le matin et tard le soir, les ramasser et les porter plus loin.

    Retirer le paillage au jardin durant la période chaude et humide: ça aide un peu à mieux les repérer pour les enlever.

    La coupelle d’eau avec au dessus, les pots surélevés: ça marche super, mais complique lors de l’arrosage, d’ailleurs encore un truc qui complique tout quand on fait des grandes quantitées de plants, ou alors il faut un grand bac d’eau au dessus duquel sont tout les pots, avec une marge d’eau suffisante pour que les limaces ne traversent pas l’eau.

    Alors le meilleur truc que j’ai trouvé: c’est de mettre de mes cheveux autour de chaque plants, en laissant bien 5cm de cheveux entre le plant ou les semis et le paillage que j’écarte (ce n’est pas gênant si ça touche le pied ou que ça recouvre les semis). Il faut mettre les cheveux de sorte à ce qu’ils aient du volume, par exemple, le gros paquet que je sors de ma brosse, tout les 3 jours, tout enchevêtré, je le laisse tel qu’elle et le met sur mes plants de sorte à ce que les cheveux reposent sur la terre et que le /les plant /s sort /tent au milieu, Ça marche particulièrement bien pour les courges et courgettes en pleine terre en mai, juin, parfois on dois écarter un peu les cheveux lors de la levée des semis fragiles, à l’endroit des feuilles. Mais la plus part du temps ça fonctionne tout seul ! Je ne récupère pas de cheveux chez les coiffeurs car il mettent toute sorte de produits hyper chimiques, ça me dégouttes…

    J’ai même pu observer les limaces faire la grimace en se prenant les cheveux dans les antennes !

    Répondre
  • 12 août 2018 à 11 h 19 min
    Permalink

    Le canard coureur indien, il paraît qu’il est insatiable. Sinon, la tuile retournée mais c’est effectivement contraignant puisqu’il faut la vider régulièrement. Le hérisson est également un compagnon utile contre les limaces. Pour les cheveux, c’est bon pour les jeunes mais à un certain âge, on en a de moins en moins !!!

    Répondre
    • 12 août 2018 à 21 h 01 min
      Permalink

      merci Jean-Jacques pour ce retour, as tu toi-même testé et approuvé ces méthodes ?? on t’embrasse!

      Répondre
  • 13 août 2018 à 10 h 57 min
    Permalink

    Bonjour à tous
    Nous voyons plutôt des petites grises/beige chez nous et la meilleure façon de ne pas les voir attaquer nos jeunes plants c’est de disposer de la fougère aigle à leurs pieds.
    Bien sûr, nous prenons un soin particulier à ne prélever de la fougère que raison’ablement et à plusieurs endroits pour ne pas léser le milieu.
    Des bises les copains

    Répondre
    • 13 août 2018 à 11 h 18 min
      Permalink

      super, merci Bruno je n’ai encore jamais essayé comme ça, nous avons apparemment les mêmes petites limaces… 🙂 on t’embrasse bien fort !

      Répondre
  • 24 août 2018 à 12 h 36 min
    Permalink

    Merci pour tout ces articles !
    Pour ma part .c’est frontale et petites mains 😉 J’en ai beaucoup trop eu cet année. Pleins de bisous

    Répondre
  • 27 août 2018 à 11 h 42 min
    Permalink

    Bonjour,

    Je met mes déchets de cuisine direct sur mes plantations de pépinière, elles adorent les peaux de banane.

    Et aussi les matières compostable au stade flétrissement, paillage d’herbe fraîchement coupées, avantage de les avoir pas loin au printemps. Plus c’est vert mieux c’est…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *