Le pont auto-porté de Léonard de Vinci

Ce qui rassemble les Humus Pays d’Oc, c’est leur volonté de participer à la transition et d’intégrer un réseau local de motivés qui œuvrent en faveur de la transition vers des territoires plus durables, autonomes et résilients.

Le pont auto porté

De Léonard de Vinci

Ce qui rassemble les Humus Pays d’Oc, c’est leur volonté de participer à la transition et d’intégrer un réseau local de motivés qui œuvrent en faveur de la transition vers des territoires plus durables, autonomes et résilients.

Sur notre petite ferme, l’accès au potager et le raccourci pour aller au poulailler et au parking se faisait par un vieux pont fait de vieux troncs d’arbres pourrissants traversant le ruisseau : autant dire un passage aussi utilisé que dangereux ! L’occasion de rappeler l’importance des chemins dans le design : un accès bien placé et des éléments bien disposés autour de ces accès permettent une fluidité des tâches de tous les jours.

On a donc décidé de remplacer notre pont vieillissant. Deux bastaings et quelques planches de coffrage auraient rapidement remplacé l’ancien pont, mais que nenni ! Des arbres à faire tomber pour éclaircir le terrain, l’envie d’avoir un beau pont, alors c’est parti, on va se tenter le pont auto porté de léonard de Vinci… tant qu’à faire !

Les structures autoportées ont l’avantage d’être des assemblements de bois qui, une fois mis en place, exercent une pression uniquement à la verticale. Ainsi, pour une charpente autoportée, pas besoin de contrefort : c’est le même avantage pour le pont. Aussi, la structure se bloquant d’elle-même, on peut se permettre une relative variation entre les poutres qui la composent.

La structure du pont se compose de 6 bouts de bois de 2m50, et 4 de 1m50 imbriqués en suivant les plans du célèbre génie. La structure tient alors toute seule, sans clous ni vis. Pour l’habillage, nous avons simplement rajouté deux traverses de 1m50, et des grandes planches de coffrage de 4m : celles-ci sont fixées avec des vis. Avant l’habillage, nous avons tout de même triangulé le pont dans le plan horizontal pour une meilleure stabilité.

Voilà, le pont est terminé, nous pouvons maintenant aller à notre potager sans craindre l’effondrement !

Pour en savoir plus sur le pont autoporté, n’hésitez pas à nous contacter et nous vous détaillerons les plans de construction.

Clément pour les Humus Pays d’OC

Nos derniers articles :

EN SAVOIR PLUS

Rejoignez nous sur facebook :

Nos derniers articles :

En savoir plus :

Catégories

Rejoignez nous sur facebook :